La médecine : Un secteur qui sauve des vies

33.7% des décès survenus en Europe en 2013 auraient pu être évités si les techniques médicales actuelles avaient été découvertes à cette époque, explique Eurostat. L’office des statistiques poursuit que les AVC, les crises cardiaques ainsi que différents types de cancers auraient pu être traités.

Les plus grands taux de décès évitables de toute l’Europe se trouvaient en Slovaquie (44.6%), en Lituanie (45.4%), en Lettonie (48.5%) et en Roumanie (49.4%). À l’inverse, les taux inférieurs à 30% étaient aux Pays-Bas (29.1%), en Belgique (27.5%), au Danemark (27.1%) et en France 23.8%.

Dans toute l’Union européenne, le nombre de décès de personnes âgées (moins de 75 ans) s’élevait à 1.7 million. 33.7% d’entre eux, soit 577.500 étaient classifiés de décès prématurés, car ils auraient pu être évités en raison des technologies médicales. 48% de ces décès étaient causés par les AVC (94 000 décès) et les crises cardiaques (184 000 décès).

Laisser un commentaire