Quels étaient les traitements médicaux au néolithique ?

À la période néolithique, environ 10 000 ans, l’homme change sa manière de vivre… affirme Jean Guilaine, auteur du livre ‘La Seconde naissance de l’homme’. Il expose notamment le déroulement de la vie à cette époque. L’auteur aime également évoquer l’histoire de l’Histoire. Dans ses écrits, il apprécie surtout le fait de ‘recréer’ ces civilisations éteintes.

Avant la période néolithique, nos ancêtres étaient principalement des chasseurs et des cueilleurs. Ils se contentaient tout simplement de ce que la nature leur offrait. Vers 12 000 ans, l’homme a souhaité s’échapper de cette façon de vivre et y arriva grâce à l’élevage et l’agriculture.

Il existe notamment des fossiles, des indices et plusieurs théories qui confirment cette évolution. Aussi la découverte d’une momie congelée, comme Ötzi, sur les Alpes du Tyrol a permis de mieux connaître le déroulement de la vie à l’époque. Cet homme mesurait 1.60 m, il était âgé entre 40 et 50 ans et portait encore ses armes, ses vêtements et d’autres outils. Mais en plus, on a constaté qu’Ötzi était atteint d’arthrose. Il existe des tatouages qui se trouvent sur les régions douloureuses de son corps. Ces tatouages signifiaient sans doute un traitement pour apaiser la douleur sur les régions du corps touchées par les tâches difficiles. Le sac d’Ötzi comportait aussi des végétaux qui n’étaient pas prévus pour l’alimentation, mais qui auraient été utilisés comme remèdes.

La révolution agricole durant le néolithique a notamment produit des changements au niveau du corps à cause des tâches à accomplir et de la consommation d’une alimentation plus riche. À cette période, le nombre de la population passe rapidement de 6 à 16 millions en seulement 5 000 ans. Du point de vue sanitaire, le rassemblement de la population a notamment entraîné de nouvelles maladies et épidémies.

Laisser un commentaire