Canicule, Gare à la déshydratation

La période de forte chaleur est là, et elle va durer pendant une semaine. Durant cette période, la déshydratation peut facilement entrainer la mort.

Depuis les évènements de 2003, où 70 000 personnes sont mortes sur le continent européen en raison des fortes chaleurs, les autorités mettent en garde la population contre les grosses chaleurs.

Durant une semaine, le thermomètre va se situer autour de 34°C et 38°C sur le Massif central. Pour Paris, on aura droit à 35°C. Dans le Nord, les plus fortes températures se trouveront entre 33°C et 36°C et dans le Sud, cela sera de 33°C à 39°C. On remarquera une température de 40°C au Sud-Ouest, de même que pour l’Est, le mercure indiquera 33°C à 40°C.

Face à de telles températures, il faut surtout éviter d’être déshydraté.

Boire 1.5 L d’eau

Selon l’adage, on est déjà déshydraté quand on a soif. La déshydratation peut survenir au moindre effort : quand on monte un escalier, lorsqu’on se balade en vélo… Normalement, l’organisme rejette 2.5 L d’eau/jour par la sueur, les urines ou la respiration. Avec les aliments, on absorbe 0.7 L d’eau. L’organisme produit aussi jusqu’à 0.3 L d’eau. L’OMS suggère de boire plus de 1.5 L d’eau/jour pour éviter la déshydratation.

Les plus sensibles sont notamment les bébés, les séniors et les personnes obèses. Pour s’hydrater, il faut privilégier l’eau, explique l’ICCR. Ensuite, on peut consommer d’autres boissons : thé, café, boissons diététiques, jus de fruit…

Pour éviter la perte d’eau, il existe certaines méthodes pratiques : éviter une exposition au soleil, aéré la pièce aux heures fraiches, fermer les volets durant les heures chaudes, prendre une douche…

Éviter la même erreur qu’en 2003

En 2003, la vague de chaleur a fait 14 802 décès entre le 1er août et le 20 août. À cette époque les autorités n’avaient pas prévu cet incident. Actuellement, le ‘plan canicule’ permet à chacun de recevoir les informations nécessaires pour faire face à ce genre de situation. Il suffit de composer le 08 00 06 66 66.

Pour cette année, les autorités annoncent aussi une canicule puisque toutes les conditions sont rassemblées : température élevée en journée et très faible la nuit. À part 2003, la France a aussi subi d’autres périodes de canicules en 2006 et 2009. Les prévisions montrent qu’une vague de chaleur va aussi toucher le pays cette année.

Laisser un commentaire